• Lucien Isnard

Pierre-Georges Latécoère, Un industriel centralien, visionnaire et humaniste !


Il y a des histoires qui font l’histoire car elles portent en elles des valeurs universelles telles l’esprit d’entreprise, le partage, le dépassement de soi dans le respect des autres. L’histoire des Lignes Aériennes Latécoère et Aéropostale porte en elle toutes ces valeurs.


UN PROJET : RELIER LES HOMMES


En 1918, Pierre-Georges LATÉCOÈRE, Capitaine d’Industrie, humaniste et visionnaire a l’idée d’utiliser l’avion à des fins pacifiques pour transporter le courrier de Toulouse à Santiago du Chili. Le pari à l’époque est de taille, les avions sont peu performants, des pays sont encore réticents au passage de La Ligne, le développement du projet nécessite des moyens humains et financiers importants. Toutes ces contraintes font dire à Pierre-Georges Latécoère dans une phrase devenue célèbre «J’ai refait tous les calculs. Ils confirment l’opinion des spécialistes. Notre idée est irréalisable. Il ne nous reste plus qu’une seule chose à faire : la réaliser ! ».


CONSTRUCTEUR D’AVIONS ET D’HYDRAVIONS


Les usines Latécoère ont construit de nombreux avions et hydravions. Le Laté 28, fleuron de l’entreprise fut construit en version terrestre et hydravion. Jean Mermoz effectuera la première traversée de l’Atlantique sud avec le Laté 28.



UNE HISTOIRE UNIVERSELLE


Les équipages dont les plus connus Antoine de Saint-Exupéry, Jean Mermoz, Henri Guillaumet, Didier Daurat franchiront au péril de leur vie, les Pyrénées, le Sahara, l’Atlantique sud, les Andes… Cette histoire initiée par une entreprise française est devenue une histoire universelle. Les Lignes Aériennes LATÉCOÈRE (LAL) puis Aéropostale avec Marcel Bouilloux-Lafont, deviendront AIR France en 1933.